En mai de l'année 2016, j'ai croisé une meuf qui a complètement bouleversé ma vie. Elle s'est pointée, menue, belle, Corse, l'oeil rieur. On s'est enfermé deux jours. Elle a dansé autour de moi quatre fois. M'a soufflé dans les cheveux, posé l'énergie au creux de mes mains. Me voilà devenu soigneur. C'était la rencontre de mon premier maître. Maître qui est en train de faire de moi, un maître à mon tour.

Ce n'est pas tout.

Ce maître là, a fait des rencontres improbables. Rencontres qui ne devaient pas me toucher. Et ben si. Ne voilà-t-y pas que je découvre la géobiologie et bio-énérgétique grace à une de ses récentes connaissances. Connaissance que j'ai croisé chez elle. Dans cette maison ou j'ai pris la foudre. Ou j'ai été envahie par ce soir pluvieux d'octobre. 

On fait connaissance, on se tourne autour, on s'est connu dans une autre vie. Je regarde oeuvrer cette femme, antenne à la main, avec une certaine naïveté, dont elle n'est pas conscience. Et à force de voir, j'ai eu envie.

-"Dis, Madame 23, tu veux bien m'apprendre?"
-"Mais bien sur mon petit. Rendez vous début mai."